Google+ Followers

الجمعة، 8 مارس 2013

La Tunisie s'apprête à accueillir le 12ème Forum Social Mondial

http://www.rts.ch/info/monde/4719493-la-tunisie-s-apprete-a-accueillir-le-12eme-forum-social-mondial.html



La douzième édition du Forum Social Mondial rassemblera à Tunis, en Tunisie, entre 30'000 et 50'000 participants sensibles à la cause altermondialiste du 26 au 30 mars 2013.
Organisé en Tunisie, alors que le pays traverse de nouveaux troubles, le Forum Social Mondial (FSM) va tenter de mobiliser fin mars autant les altermondialistes, les "indignés" que les révolutionnaires du "Printemps arabe" autour de thèmes porteurs. C'est la première fois que le Maghreb accueille ce Forum.

Les intervenants clés
L'histoire a, semble-t-il, donné raison aux participants du premier FSM de Porte Alegre en 2001, qui s'étaient donné rendez-vous au Brésil pour réfléchir à de possibles alternatives face à une mondialisation déjà rampante suscitant la peur chez beaucoup.

Pour Sergio Ferrari, de l'ONG suisse E-Changer, qui coordonne la présence de la soixantaine de représentants helvétiques à Tunis, plusieurs des intervenants à la première édition du FSM sont devenus avec le temps des personnages politiques clés en Amérique latine, qu'il s'agisse de feu le président vénézuélien Hugo Chavez ou du Bolivien Evo Morales.

Les questionnements
Douze ans après, que reste-t-il des idéaux du FSM? Les questionnements demeurent identiques sur la répartition inégale des richesses et les coûts sociaux et environnementaux engendrés par ces disparités. A ces thèmes s'ajoute aujourd'hui la transition démocratique dans les pays arabes.

Du 26 au 30 mars, sur le site de l'Université d'El Manar à Tunis, 4000 organisations en débattront. Entre 30'000 et 50'000 participants sont attendus, pour un budget de fonctionnement de 1,5 million d'euros (1,8 million de francs).

Défis à relever
Parmi les défis à relever cette année: encore et toujours la crise du système économique. L'évolution du "Printemps arabe" suscitera également le débat.

Parmi les thèmes qui seront traités figurent "l'épanouissement de nouvelles expressions sociales contre les dictatures" ou "le rétablissement des droits des peuples à disposer d'eux-mêmes". Le processus de la "décolonisation" est également prévu à l'agenda.

ats/aduc

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق