Google+ Followers

الخميس، 18 أبريل، 2013

Imed Daïmi exerce des pressions sur les députés signataires de la motion de censure contre Marzou

Intervenant sur les ondes de Mosaïque Fm, 17 avril 2013, Samir Taieb, porte-parole d'A
l Massar et député à l'Assemblée nationale constituante, a déclaré que Imed Daïmi, chef
 de cabinet de Moncef Marzouki, a exercé des pressions sur les députés signataires de
 la motion de censure contre le président de la République leur demandant de retirer leurs
 signatures.

Une tentative de dissuasion que Samir Taieb a qualifiée de « réelle mascarade »
 et pour cause! Le membre du cabinet présidentiel, ignorant les noms des signataires
 de la motion de censure, a contacté, en premier, les élus d’Al Aridha  leur offrant les
 excuses de la présidence pour ne pas avoir été invités au dialogue national, en
 contrepartie du retrait de leurs signatures. Rappelant ainsi le chantage exercé
 par la présidence sur Basma Khalfaoui afin d’obtenir l’autorisation de la famille
d’assister aux funérailles de Chokri Belaïd.

Les députés d’Al Aridha, ne figurant pourtant pas sur la liste, ont préféré
 duper la présidence et faire croire qu’ils ont réellement l’intention de retirer
 leurs signatures, afin de recevoir les excuses promises.



   
S.T.
S.T.

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق